Masques chirurgicaux français: Carrefour, E.Leclerc et Intermarché relèvent le défi

29-04-2021

|

Courses au supermarché

Masques chirurgicaux français: Carrefour, E.Leclerc et Intermarché relèvent le défi

La grande distribution s’engage dans le défi « Made in France » non plus seulement pour les produits frais mais également pour la production de leurs masques chirurgicaux.

Un produit fort recherché par les consommateurs français depuis longtemps, le masque chirurgical fabriqué en France est déjà une réalité. Carrefour a été le premier des hypermarchés à lancer la vente il y a quelques semaines. On pourra les acheter également dans les magasins E.Leclerc début mai. Mais cela ne s’arrêtera pas là. Intermarché s’est également lancé sur le créneau en déclarant que ses masques Made in France seront mis à la disposition du grand public avant l’été.

Pour l’instant, les masques fabriqués en France de Carrefour ne sont disponibles que dans les hyper et supermarchés de l'enseigne mais bientôt il sera possible d’en acheter également dans les Carrefour City et Carrefour Contact. Le coût est à 4,90 euros la boîte de 50 masques, ce qui veut dire qu’à l’unité ils reviennent à moins de 10 centimes - pas du tout mal par rapport aux masques chinois qui dominent le marché. Quant aux masques chirurgicaux de E.Leclerc, l’enseigne a annoncé qu’ils seront vendus au prix de 4,85 euros la boîte de 50 masques, donc un peu moins cher.

Qu’est-ce qu’on sait pour le moment ?

La production de masques chirurgicaux en France ne contribue pas seulement au développement de l’économie française mais permet également à la grande distribution de mieux répondre aux évolutions de la demande des consommateurs.

Voici ce qu’on sait sur la fabrication de ces masques …

Les masques Carrefour sont fabriqués dans la commune de Lieusaint en Île-de-France par le groupe japonais Iris Ohyama. Ils sont fabriqués de matières 100% recyclables donc il ne s’agit pas seulement d’une démarche de fabrication éthique mais également d’une démarche écologique. Selon Carrefour, le niveau de filtration est supérieur à 98%. Les masques sont ainsi très efficaces contre la propagation des virus. L’enseigne propose 3 tailles: taille large, taille enfant et taille moyenne.

Les masques E.Leclerc seront produits à Athis-Val-de-Rouvre dans l’Orne en Normandie par l’entreprise française, le groupe Lemoine. Tout sera d’origine locale, y compris les composants eux-mêmes - la matière filtrante sera fabriquée en Haute-Savoie, les voiles extérieurs dans le Haut-Rhin, les élastiques dans le Nord et la barrette nasale en Isère. L’efficacité de filtration est de 98% également chez E.Leclerc.

Quant à Intermarché, l’enseigne détient sa propre usine de production en Ille-et-Vilaine, Bretagne. Les Celluloses de Brocéliande est une usine dédiée à la fabrication de couches et de produits d’hygiène féminine. L’année dernière, Intermarché avait acquis trois machines pour la production des masques FFP2 et deux machines pour la production des masques chirurgicaux.